Menu

L'Art de vivre et les couleurs de la vie

Quand nous décidons de nous mettre à la peinture, nous commençons tout naturellement par nous informer sur les différents types de peinture, de pinceaux et de support. Chaque fois que nous décidons d'explorer un nouveau domaine, nous commençons par nous familiariser avec son univers. La vie est le seul domaine que nous explorons, la plupart du temps sans même en être conscient et sans connaissance préalable de son univers et de ses principes.

 Tout comme les couleurs constituent l'univers des possibles du peintre et l'instrument celui du musicien, la vie met à notre disposition un univers des possibles: l'énergie de la vie. Notre coeur nous permet d'accéder à cette infinie palette de couleurs et de sons. Notre cœur est à la base de cet élan créateur qui transforme l'énergie en matière, les désirs en réalisation, les riens en quelque chose.

Pour que le tableau prenne forme, que les notes deviennent mélodie, que notre vie prenne un sens, il faut passer à l'action: prendre le pinceau, choisir les couleurs et peindre la toile de notre vie. Parfois, nous plongeons le pinceau dans le noir et les gris, parfois dans les jaunes et les ors…, et la réalité nous apparaît alors sous des teintes sombres et ternes, ou sous des couleurs lumineuses et rayonnantes. Ce choix est souvent le fruit du hasard ou d'un conditionnement. Il est rarement conscient et les sentiments qui en découlent sont prisonniers de cette gamme de couleurs: des sentiments sombres et tristes pour les teintes sourdes et lourdes, des sentiments légers et joyeux pour les teintes claires et lumineuses. Notre interprétation de la vie vient couronner le tout. Si notre palette est essentiellement constituée de couleurs sombres et plates, la vie nous apparaîtra sous sa facette triste et sans relief. Si notre palette est lumineuse, la vie nous apparaîtra sous son aspect ludique, léger et chatoyant.

Quand nous contemplons le Guernica de Picasso ou visionnons un film sombre, nous sommes conscients qu'il s'agit d'une œuvre, du regard que l'artiste pose sur la réalité. C'est sa période rose ou sa période bleue, commentons-nous alors!

Dans notre vie, nous n'avons pas ce recul et nous ne sommes la plupart du temps pas conscients que nos sentiments, notre humeur sont le produit direct de la couleur de nos pensées. Nous ne sommes pas conscients que NOUS peignons notre vie et que notre humeur dépend de notre choix des couleurs.

Comprendre les principes de la peinture ou de la musique ne fera peut-être pas de nous des Picasso et des Mozart mais cela nous permettra de progresser plus sûrement que si nous ignorions tout des régles de cet art.

La vie est aussi un art. Ne parle t-on pas d'art de vivre? En connaître les grands principes ne nous garantit ni le succès ni le bonheur mais cela nous permet de comprendre les mécanismes et de progresser vers une qualité de vie chaque fois meilleure.

La cohérence met à notre disposition toute la palette des couleurs pour que nous puissions peindre consciemment les grandes lignes de notre vie. Elle nous permet aussi de prendre le recul nécessaire pour observer notre tableau et faire les retouches qui s'imposent afin de transformer notre vie