Menu

Dans ce webinaire “live” du mercredi 18 mai à 19h (CET), nous explorerons l’Espace que nous sommes, un Espace dans lequel de nouvelles idées peuvent germer, des projets verdir… et notre avenir prendre un tout nouveau visage. Quand on découvre notre Espace de liberté, bien au-delà de notre marge de manoeuvre, on ne se sent plus pieds et poings liés avec la fatalité, on n'est plus prisonnier de la réalité. Voulez-vous explorer cet Espace de liberté, là où la "chance" est de notre côté ? Si vous souhaitez découvrir cet Espace pour l'Audace et peut-être y semer quelques graines, vous pouvez vous inscrire ici.

Je m'inscris !

 

Dans ce webinaire "live" du mercredi 20 avril à 19h (heure de Paris - CET), nous ouvrons la voie du "lâcher-prise actif" entre:  
- d'un côté le contrôle tous azimuts,
- de l'autre la résignation.
 
Cette exploration nous permet de faire l'expérience:
- du pouvoir de l'espoir,
- de notre capacité à co-créer notre avenir.
 
Si vous souhaitez vous engager dans la voie du “lâcher-prise actif” pour entrer dans la danse de la vie et co-créer dans l'instant présent, le seul moment sur lequel nous avons effectivement prise, ce webinaire est sans doute pour vous. Il ne tient qu'à vous de vous inscrire.

Je m'inscris

 

  • Vous est-il déjà arrivé de lire une offre d’emploi, de vous imaginer à ce poste de rêve, de sentir le goût du succès et de l’aisance financière…et dans cet élan, de postuler ?
  • Vous est-il arrivé, le lendemain, de relire cette même annonce, de penser que vous n'êtes certainement pas à la hauteur de cette fonction, de ressentir un pincement au cœur et de vous demander ce qui a bien pu vous passer par la tête la veille pour vous pousser à postuler ?
  • Vous est-il arrivé de rencontrer l’âme sœur et dans cet élan du cœur de vous engager…pour le meilleur ?
  • Vous est-il arrivé, quelques temps plus tard, de vous demander qu’est-ce que vous avez bien pu trouver à la personne qui dort à vos côtés ?

Comment se fait-il que la boussole de nos sentiments soit si peu fiable ?

Pourquoi la boussole de nos émotions nous indique-t-elle un emploi, un partenaire un jour, et nous incite-t-elle à rebrousser chemin le lendemain ? Une boussole n’indique-t-elle pas toujours le Nord dans la même direction ? Et si nos sentiments n’étaient effectivement pas une boussole ? Cela expliquerait sans doute pourquoi ils nous déboussolent et nous font perdre le Nord ! 

Dans ce webinaire du mercredi 28 mars à 19h (heure de Paris - CET),

  • ensemble, nous verrons que la PEUR vient de l’OMBRE et non de l’objet,
  • ensemble, nous ferons la lumière sur nos zones d’ombres pour que nos décisions nous mènent dans la bonne direction,
  • ensemble, nous découvrirons le véritable rôle de nos peurs et de nos élans du cœur.

Je m'inscris

 

Quand j’étais petite, et que nous prenions l’avion à Alger pour aller voir mes grands-parents en France, la force que j’imaginais nécessaire pour que l’avion décolle du sol me rendait perplexe. Un papillon, c’est léger, et ça semble être fait pour voler mais un avion avec 100 passagers, c’est une autre histoire !

Comment faire pour décoller ?

A l’origine de ce miracle du décollage de l’avion, il y a les réacteurs qui envoient de l’air et propulsent l’avion à grande vitesse. Cette vitesse crée une surpression d’air en dessous des ailes et l’avion est littéralement aspiré dans les airs avec la même légèreté qu’une feuille d’automne poussée par la brise.

Quand j’étais petite, je connaissais pas les forces de l’aérodynamique, et le décollage d’un avion m’était incompréhensible.

Quand on ne connait pas les lois naturelles qui nous gouvernent, on est à la merci des événements… comme la feuille d’automne est à la merci des éléments. 

En bref, pour la feuille comme pour l’avion, l’élévation se fait en trois temps, comme une valse :

  1. Mise en mouvement par les vents ou les moteurs. On entre sur la piste.
  2. Utilisation de la force des courants. On entre dans la danse.
  3. Expérience de la vitesse de croisière à condition de ne pas couper les moteurs. On prend confiance et on danse avec toujours plus d’aisance.

Quand on connaît les lois de la nature, on peut faire décoller un avion, comme on peut donner des ailes à ses projets, qu’ils soient personnels ou professionnels, car pour notre vie, ces trois règles valent aussi :

  1. Se mettre en marche, 
  2. rester dans la course et
  3. ne pas renoncer.

Par conséquent, les trois seules causes d’échecs sont:

  1. Soit ne jamais commencer,
  2. Soit ne pas persister,
  3. Soit renoncer car on interprète la lenteur de notre ascension comme la preuve que notre projet est voué à l’échec.

Vous souhaitez découvrir les lois qui gouvernent notre quotidien, notre productivité comme notre bien-être dans ce webinaire du 28 février ?

Vous y découvrirez :

  • que notre intellect n’est pas le seul moteur qui nous permet de décoller,
  • que nos peurs ne sont pas là pour nous inviter à freiner.

A l’issus de ce webinaire :

  • vous aurez accès à un deuxième moteur,
  • vous connaîtrez la vraie fonction de vos peurs.

Si vous souhaitez prendre votre envol, ce webinaire de 90 minutes a lieu le lundi 28 février à 19h (heure de Paris). 

Je m'inscris